vendredi 14 décembre 2012

Moi, j'ai mangé... à l'Offset, à Avignon!




Vaste pièce aux allures d’imprimerie d’antan, l’Offset de la rue des Teinturiers offre une très belle salle, d’un charme incontestable: sol en béton, murs et plafonds tâchés de peinture sombre, volontairement salis, belle et imposante presse d’imprimerie, plaques de lettres de gravure pour déco, soutenues par des expositions temporaires d’artistes du coin. Pour couronner le tout, des soirées musicales sont organisées tous les samedis, et l’accueil est agréable, souriant et décontracté. Bref, un cadre qui met à l’aise, comme celui déjà choisi par l’ancien Wooloomooloo qui occupait l’espace avant l’ouverture de l’Offset en 2009(un détail à ne pas négliger, le personnel de cuisine étant inchangé depuis…), où on se sent tout simplement bien !

Midi, sortie de bureaux, service rapide et plat du jour à 9euros, ou formule à 13,50. Ce jour là, baptême de l’établissement, jamais testé jusqu’alors, et le plat du jour n’était autre qu’une moussaka. Aubergines, tomates, béchamel, viande hachée, oignons, le truc tout bête, mais bon ! Qu'on pense même inratable… Alors l’assiette arrive, à l’intérieur ladite moussaka en son petit plat tout juste sorti du four, gratinée avec ce qui semblait être de la chapelure, puis, à ses côtés, débordant comme un buisson trop peu taillé, une –très belle- poignée de salade verte assaisonnée d’éternel vinaigre balsamique et huile d’olive. Entrée et plat dans la même assiette, comme souvent dans les restaurants avignonnais où la salade est omniprésente, surtout quand elle n’est pas annoncée. Ce qui peut agacer fortement, à la longue…Bref, pour en revenir aux aubergines, la moussaka n’en manque pas, taillées grossièrement et insuffisamment cuites, elles laissent peu de place à la viande hachée et aux autres ingrédients. Le tout n’est pas franchement réussi, moyennement bon, assez gras, et le résultat est sans appel: indigeste. Sur deux personnes ayant eu affaire au plat du jour, aucune n’a gardé le plat dans l’estomac très longtemps, laissant entendre par là une intoxication alimentaire, toutefois bénigne. Côté dessert, un bon point pour le café gourmand, franchement copieux, mais malheureusement perdu dans l’océan des agents pathogènes gloutons.

Une déception pour une table dont on parle, mais dont la cuisine passe au second plan, pour laisser toute la place à l’ambiance, la bonne humeur et le décor atypique. Bon, je ne conseille pas, mais après tout, chacun fait fait fait, ce qu’il lui plait plait plait ! 

L'Offset, 16 Rue des Teinturiers,  84000 Avignon
Tel: 04 90 85 28 44
site internet: www.loffset.com



















2 commentaires:

  1. vrai ! j'y suis allé aussi, moussaka aussi (le même jour, sans doute...)qui n'est pas restée du tout dans mon pôvre estomac, le plat à peine ingurgité jusqu'au lendemain...gastro ?? je n'ai pas prévenu les services vétérinaires et l'hygiène par flemme et manque de temps, ça viendra peut-être, merci pour ce bel article, précis et bien tourné, belle écriture, mcb

    RépondreSupprimer
  2. il ne faut pas rester sur un echec !!!! j'y ai mangé au mois de janvier et il parait que c'est un nouveau chef .... ca vaut le détour... A retester !!! perso j'y retournerai les yeux fermés...

    RépondreSupprimer